La pandémie convainc Matériaux Bonhomme de s’éloigner du commerce de détail

À l’aube de célébrer ses 125 ans et après avoir traversé et s’être adapté à tant de grands conflits au cours du 20e siècle, Matériaux Bonhomme change de nom pour exprimer que ses quatre points de vente, un au Québec, les trois autres en Ontario, vont spécialiser leurs prestations auprès de la clientèle des entrepreneurs plutôt que celle des consommateurs qu’elle desservait depuis sa création en 1898.

Le groupe, dirigé par Paul Bonhomme a d’abord annoncé qu’il cède deux de ses commerces québécois, celui de Papineauville – où tout avait commencé – et celui de Buckingham, aux copropriétaires du RONA Val-des-Monts. Voir notre autre nouvelle à ce sujet.

Bonhomme continue en revanche d’exploiter quatre points de vente, soit un magasin à Gatineau ainsi que trois magasins en Ontario, opérés sous la bannière Bytown Lumber, à Limoges, Carleton Place et Rockland, lesquels concentreront tous leurs activités à la clientèle des entrepreneurs.

À noter que la succursale située dans le quartier gatinois d’Aylmer déménagera sur une plus grande surface d’entreposage de matériaux dans le quartier d’Hull de la même ville.

L’entrepreneur décrit dans un captivant récit l’histoire de sa famille entrepreneuriale, dont voici un extrait:

« Nous nous sommes adaptés et nous avons pris des décisions concrètes pour nous repositionner dans un marché en évolution perpétuelle. Notre dernière restructuration importante remonte à la fin des années 90. Pour faire face au phénomène des magasins à grande surface, nous nous sommes tournés vers des créneaux plus spécialisés tout en gardant un pied dans la vente au détail. Cela a entraîné la fermeture de certains magasins et l’ouverture de plusieurs autres, y compris un centre de distribution à Hull et un spécialiste en gypse, isolant et systèmes intérieurs à Aylmer. Avec le temps, cette restructuration nous aura permis d’engendrer une croissance bien équilibrée culminant lors de ces dernières années. Puis en avril 2020, le virus Covid-19 se répand à travers la planète… Nous entamons un autre chapitre important. L’impact de la pandémie a confirmé que notre futur est directement lié au segment professionnel (PRO) de notre entreprise. Avec les infrastructures que nous avons et l’explosion de nouveaux projets autour de Gatineau et Ottawa, nous allons concentrer nos énergies et nos ressources vers ce marché. »

L’entreprise lance donc une nouvelle bannière déclinée sur les deux territoires, soit Bonhomme PRO et Bytown PRO. Cette bannière se concentrera uniquement sur le segment Professionnel.

Pour en apprendre sur la palpitante histoire de Théotime Bonhomme et ses descendants, cliquer ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.