Nouvelles

La mérule pleureuse, y’a pas de quoi en rire !

Un champignon invasif qui se nourrit du bois humide a fait couler beaucoup d’encre cette année. La mérule pleureuse fait des ravages. Si les conditions sont favorables à son développement, il peut causer des dommages importants aux structures en bois des bâtiments, principalement dans les vides sanitaires en terre battue. La prévention demeure le meilleur moyen de limiter les risques de contamination.