Nouvelles



A. O. Smith acquiert Giant, leader québécois de la fabrication de chauffe-eaux

On a beau s’appeler « Giant », on n’est pas plus à l’abri de se faire acquérir par une plus grande entreprise. L’un de nos fleurons montréalais, Usines Giant, qui avait fait sa notoriété avec le fameux chauffe-eau Cascade 60, vient de passer à des mains américaines.

La société mondiale de technologie de l’eau A. O. Smith, inscrite à la bourse de New York sous l’acronyme AOS, vient d’acquérir Usines Giant, fabricant de chauffe-eaux résidentiels et commerciaux, fondé à Montréal en 1945.

L’acquisition de Giant appuie les efforts de décarbonisation de A. O. Smith en augmentant la quantité de produits de chauffage de l’eau dans son portefeuille qui sont fournis par un réseau d’énergie renouvelable. En effet, les marchés couverts par Giant sont principalement desservis par un réseau de source hydroélectrique, et non à forte teneur en carbone, comme les produits souvent disponibles aux États-Unis.

« Outre sa riche histoire, ses relations établies et son équipe talentueuse, les valeurs et l’approche commerciale de Giant s’harmonisent avec les nôtres, et nous sommes impatients d’accueillir les employés de Giant au sein de la famille A. O. Smith », a déclaré Kevin J. Wheeler, son président-directeur général.

 

Pour sa part, Claude Lesage, président de Usines Giant, se dit enthousiasmé par les avantages d’une combinaison puissante avec un leader mondial de la technologie de l’eau: «Ce partenariat naturel et logique avec A. O. Smith améliorera les perspectives de nos clients, de nos employés et de nos fournisseurs », soutient-il.

Selon ce qui transpire dans les médias financiers, la transaction aurait été établie au coût de 192 millions de dollars américains en espèces alors que les ventes annuelles affichées par Giant tourneraient autour de 105 millions $ US.

Compte tenu d’un avantage fiscal prévu d’environ 6,5 millions de dollars que la Société réalisera en traitant la transaction comme un achat d’actifs à des fins fiscales, et des synergies d’exploitation prévues qui devraient être réalisées sur deux ans, le prix d’achat représente un multiple d’environ 9,5 x le BAIIA projeté ajusté de 2023.

 

Giant commercialise ses chauffe-eaux partout au pays sous son propre nom et sous des marques comme Cascade et Ecopeak. L’entreprise emploie plus de 300 personnes dans deux installations à Montréal.

 

Les chauffe-eaux de la série Signature fabriqués par A. O. Smith sont disponibles exclusivement chez Lowe’s.

 

 

 


RONA vient de démarrer son salon d’achats tenu virtuellement pendant sept semaines

Avec plus de 500 participants inscrits provenant de près de 200 magasins affiliés à RONA, le second Salon d’achats virtuel RONA présenté par Lowe’s Canada a été lancé hier et se poursuit jusqu’au 3 décembre, donc durant sept semaines. Une bonne démonstration d’un nouveau phénomène : les foires virtuelles deviennent des créatures différentes des salons physiques, que ce soit en termes de durée, de public ou d’activités.



Le RONA Cowansville reconnu pour ses services aux professionnels dans un gala national

C’est dans la splendide région vinicole de Niagara-on-the-Lake que se tient la 25e édition de la Conférence Hardlines sur les enjeux de notre industrie à l’échelle canadienne. Les travaux se poursuivent aujourd’hui. Dans ce cadre, hier soir, devant un public limité en raison de la pandémie, avait lieu le “ORA Gala” d’où un marchand Québécois est sorti parmi les vainqueurs.



Formation continue et Habitations Trigone : la RBQ souffle le chaud et le froid

La Régie du bâtiment du Québec (RBQ) fait doublement parler d’elle cette semaine. En positif : un grand pas franchi en faveur d’une formation continue pour les entrepreneurs en construction. En négatif : Habitations Trigone récupère toutes ses licences après qu’un tribunal ait jugé la décision de la RBQ trop dommageable sur les projets en cours.


Programme pour stimuler la transformation numérique des commerces

Que ce soit pour la création d’un premier site web, amorcer de la vente en ligne ou optimiser son e-commerce, les détaillants du commerce de détail, donc les quincailleries et centres de rénovation, peuvent profiter d’un nouveau programme « Mon commerce en ligne » pour plonger dans le monde numérique.