Nouvelle cheffe de la direction à l’AQMAT dans le cadre d’une grande réforme

Dans le cadre d’un vaste plan de relève et d’une redistribution des responsabilités menant à plus d’imputabilité du personnel de l’AQMAT, les membres du conseil d’administration ont voté unanimement une résolution lors de leur dernière réunion faisant de Crystelle Cormier la nouvelle cheffe de la direction, permettant ainsi à Richard Darveau, président, de jouer pleinement son rôle auprès des publics extérieurs.

On peut lire ci-dessous le texte intégral de la motion votée unanimement.

Considérant la volonté exprimée par les administrateurs lors du renouvellement du contrat de travail du principal dirigeant de doter l’AQMAT d’une stratégie de relève ;

Considérant l’à-propos de répartir les responsabilités sur plusieurs ressources pour s’éloigner du modèle « one-man show » ;

Considérant que le redéploiement attendu des ressources doit favoriser un transfert graduel des compétences ;

Considérant que les membres ont confirmé dans le récent sondage de planification stratégique que les deux principales raisons pour lesquelles ils adhèrent à l’association sont, dans l’ordre, la rigueur de l’information et la pertinence de la défense de leurs intérêts ;

Considérant que les membres sondés ont également posé un regard nettement favorable sur Richard Darveau pour assumer ces fonctions ;

Considérant que Crystelle Cormier possède des qualités de gestion et de développement d’affaires qui peuvent être utilisées sans que la qualité de l’administration ni les services attendus par les membres en souffrent ;

Considérant que Mme Cormier incarne la jeune professionnelle à l’attitude et à l’éthique exemplaires, que tous les collègues apprécient pour son humeur, sa créativité et sa discipline, et que sa promotion projetterait aussi auprès des publics extérieurs un contrepoids perçu comme sain et équitable pour l’image de notre organisation ;

Considérant que l’AQMAT gagnerait de libérer Richard Darveau pour qu’il se concentre sur son expertise en affaires publiques et en journalisme et améliorerait la qualité de plusieurs opérations en profitant des techniques de management et des comportements en gestion des ressources humaines de Mme Cormier ;

IL EST VOTÉ UNANIMEMENT :

— de nommer Crystelle Cormier « Cheffe de la direction » afin de permettre à Richard Darveau d’assumer pleinement son titre de président et de jouer les rôles de porte-parole, de défenseur d’intérêts et d’informateur, ce qui aura comme effet de combler les attentes croissantes des membres à ces égards ;

— de déléguer à Mme Cormier toute tâche et responsabilité de nature administrative ainsi que toute gestion de projet relevant des axes « Animation » et « Formation » jugés mineurs, mais appréciés des membres ;

— de compter sur ses capacités pour établir appliquer un plan stratégique avec indicateurs mesurables de rendement ;

— de lui confier la responsabilité de présenter les rapports d’activités au conseil d’administration et à l’assemblée générale annuelle des membres (pour conserver à Richard Darveau la présentation du rapport du Fonds de défense et de la mission information de l’AQMAT) ;

— d’appliquer une révision générale de la hiérarchie, telle qu’illustrée sur l’organigramme ci-joint ;

— d’inclure dans le pro forma budgétaire déposé au conseil d’administration à la mi-décembre tous les impacts d’une telle réforme sur la masse salariale.

Curriculum Vitae

Entrée à l’AQMAT il y a trois ans et demi après un baccalauréat en administration des affaires des HEC et un Diplôme d’études supérieures spécialisées en marketing de l’École supérieure de gestion de l’UQAM, Mme Cormier a déjà relevé plusieurs dossiers, dont la correction du Collège AQMAT pour en faire une activité populaire et un centre de bénéfices rentable pour l’association, l’élaboration d’un vaste programme de sensibilisation au harcèlement au travail dans notre industrie et la conception du prochain plan stratégique triennal. En parallèle, elle est allée se perfectionner en gestion de crise (HEC) et en bonne gouvernance (Université Laval). Pour financer sa scolarité, elle a été franchisée en peinture étudiante, ambassadrice de marques et gestionnaire marketing d’un colloque sur les jeunes entreprises manufacturières.

Commentaire de Mme Cormier : « Je me sens donc fébrile, mais dans le sens positif. Je n’ai aucune intention de chausser la pointure de M. Darveau. Il a son style et j’ai le mien. Mes coéquipiers et les administrateurs de l’AQMAT constateront les différences tout comme je suis convaincue qu’ils apprécieront une continuité dans notre vision de l’association, sa raison d’être, ses valeurs et son indépendance. »

Autres nominations

Le plan de relève et de « empowerment » concerne aussi Isabelle Champagne qui a été promue vice-présidente Information et Formation, Audrey Dagenais promue directrice des Partenariats, un tout nouveau département dont on reparlera et Anay Hernandez a été promue contrôleuse, comptabilité et gestion.

Pour leur part, Jasmine Sylvestre, Serge Vézina et Henriette Vézina, sans que leurs titres ne soient modifiés, sont tous également plus imputables quant au rendement qu’ils doivent assurer comme qualité de services aux membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.