Les délégués se prononcent sur douze résolutions, pavant le programme d’activités et d’interventions de l’AQMAT en 2021

Si le 3 novembre 2020 demeurera dans l’histoire comme le test ultime du vivre ensemble aux États-Unis, cette date, pour nous, restera marquée par la première édition virtuelle du Congrès des Décideurs de l’AQMAT.

Quand les zones oranges et rouges sont arrivées dans le paysage politique, la décision de ne pas tenir l’événement plénier à Trois-Rivières s’est imposée. Mais de ne pas du tout consulter les membres sur des projets ambitieux, en ces temps incertains où on ne doit prendre rien pour acquis, nous semblait téméraire. En effet, prendre le pouls des membres, nos clients, s’imposait.

D’où la naissance d’un format qui, bien que virtuel, nous assurait des prises de vote de résolutions qui soient légitimes démocratiques.

Légitime du fait que les participants avaient le statut de délégués, qu’ils venaient de toutes les régions du Québec et qu’ils représentaient les quatre catégories de membres, soit des marchands, des fabricants et distributeurs de produits, des firmes de services et des directions de bannières.

Démocratique parce que seulement un représentant par entreprise membre avait été accepté.

D’entrée de jeu, le président et chef de la direction de l’AQMAT, agissant comme modérateur, a rappelé l’objectif de cette neuvième édition du Congrès des Décideurs : « Dans le contexte incertain et complexe que nous vivons, débattre et s’entendre sur les actions communes qui nous semblent faisables et nécessaires. »

Dominique Bélanger, président du conseil d’administration, a pour sa part tenu à remercier la vaillante équipe de la permanence de l’AQMAT : « On se sent accompagnés de manière éclairée et empathique depuis le début de cette pandémie qui s’étire et les félicite pour avoir trouvé les ressources pour réinventer aussi la formule du congrès ».

La moitié des douze résolutions présentées et débattues a obtenu plus de 80 % d’adhésion des quelque 60 délégués du Congrès. Voici leur teneur :

  1. création d’un guichet d’offres et de demandes d’emploi spécialisé en quincaillerie (en faveur : 96 %);
  2. projet pilote d’aménagement dans des centres de rénovation d’espaces de vente de matériaux neufs issus des chantiers de construction (89 %);
  3. demande de 10M$ au gouvernement du Canada pour transformer le programme « Bien fait ici » en marketplace virtuel (87 %);
  4. création d’un service de type Direction des ressources humaines à temps partagé entre les membres (87 %);
  5. exploration d’une filière d’immigration de travailleurs francophones en quincaillerie et en usine (83 %);
  6. publication deux fois par année des intentions d’achats et de travaux de la part des propriétaires résidentiels (80 %).

Cinq autres motions ont été plus partagées, recueillant de plus faibles majorités, et une seule a été rejetée clairement, soit par 69 % des congressistes.

Au moment d’aller sous presses, le conseil d’administration ne s’était pas encore réuni pour délibérer. Mais chose sûre, l’AQMAT devra prendre en compte les attentes des délégués en ce qui concerne six des douze résolutions. Quant aux autres projets, aller malgré tout de l’avant est plus risqué en raison des voix discordantes.

Le 9e Congrès des Décideurs de l’AQMAT peut être visionné en son entièreté en cliquant sur ce lien: https://youtu.be/hOISYK-0m4I

À défaut de recevoir la visibilité apportée par le tournoi de golf, annulé, onze entreprises membres ont accepté d’offrir généreusement et solidairement leur contribution. Grâce à elles, les congressistes ont pu délibérer dans des conditions, somme toute, efficaces et confortables.

x

Un heureux mélange de marchands, de fabricants et d’experts venait ponctuer chacun des blocs d’échanges. On voit ici Philip Beauchesne de Polyform, Bruno Demers de l’Association Architecture sans frontière et Nicolas Simon de la coopérative Novago.

x

Pour discuter de l’enjeu ou des enjeux reliés à la pénurie et à la gestion de main-d’œuvre, sont ici réunis : Benoit Forget, marchand RONA à Tremblant, Michel St-Jean du Groupe Patrick Morin et Marc Rioux du Groupe Finitec.

x

Richard Bossinnote de Soleno, Alain Gagnon du Groupe Crête, Christian Dauphinais de Cobra Anchors et Paul Faulkner de Dural figuraient parmi les intervenants débattant sur la solidarité qui doit régner entre les fournisseurs et les bannières.

sxx

Dans l’une des vidéos filmées à l’avance, Richard Darveau s’était rendu devant le tout nouvel entrepôt d’Amazon dans l’Ouest de Montréal afin de se rappeler la nécessité de tous s’investir sur le marketing et les ventes web qui ne doivent plus être considérés comme des phénomènes marginaux.

x

Le modérateur de l’AQMAT a choisi le cadre d’une église pour aborder la délicate question de la fermeture des magasins les dimanches. Le débat demeure vif et interpelle la direction de l’association, surtout en région.

x

Une bière personnalisée au 80e anniversaire de l’AQMAT a été levée en fin de congrès. Née en pleine guerre en 1940, l’association espère compter sur ses membres pour passer aussi à travers la crise sanitaire actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *