L’AQMAT obtient la confirmation que l’approvisionnement pour nos cours à bois est sécurisé

Les directions des bannières et les centres de rénovation opérant ce qui est communément appelé des cours à bois seront heureux d’apprendre que tout moulin à scie du Québec qui produit des gammes pour le marché de la construction résidentielle peut continuer d’opérer.

La confirmation est venue directement de Ronald Brizard, ing.f., sous-ministre associé aux forêts au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Souriant dans les circonstances, Richard Darveau considère qu’il s’agit d’une double bonne nouvelle : « Cela réduit le risque de rupture d’approvisionnement durant la crise sanitaire et surtout, cela évite d’accumuler des retards dans les commandes lorsque l’économie reprendra dans notre secteur.

À ce propos, le président et chef de la direction déclarait plutôt son optimisme quant à un boum pouvant survenir après la crise. Lire son argumentaire ici.

M. Darveau tient à remercier le Conseil de l’industrie forestière du Québec et son président, Denis Lebel, pour le concours qu’ils ont apporté à la conclusion heureuse de cet enjeu.

Il faut préciser que la liste originale restreignait la plupart des activités du secteur forestier. « Le gouvernement a donc fait preuve, encore ici, d’un gros bon sens pratique », selon M. Darveau qui remercie le ministre Pierre Dufour.

Il reste à espérer que la plupart des joueurs qui extraient et transforme le bois de nos forêts ont pris les moyens sanitaires et logistiques pour poursuivre leurs opérations. Mais cette décision à la fois sociale et économique appartient à chacun d’eux…

Les photos accompagnant cet article montrent les installations du Groupe Crête à Saint-Faustin-du-Lac-Carré et les opérations du Groupe Lebel-Cambium à Témiscouata-sur-le-Lac.

One comment on “L’AQMAT obtient la confirmation que l’approvisionnement pour nos cours à bois est sécurisé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.