Etalex investit 16 M$ pour doubler son chiffre d’affaires et croître hors Québec

Entreprise spécialisée dans le mobilier de magasins et les systèmes d’étagères et d’entreposage, Etalex poursuit sur la voie de la croissance en investissant 16 M$ pour augmenter et optimiser sa production. Elle compte notamment accélérer la robotisation de sa production déjà bien enclenchée depuis 2004.

L’entreprise établie à Saint-Bruno-de-Montarville et à Montréal (arrondissement d’Anjou) compte ainsi doubler son chiffre d’affaires en cinq ans et augmenter de façon importante ses ventes hors Québec où elle est particulièrement présente sur les marchés ontarien et américain.

Etalex est le fruit du regroupement récent d’Étalex, Équipement Boni et Forma Fil, et compte plus de 480 employés.

Etalex compte déjà parmi ses clients les plus grands détaillants en quincaillerie, mais aussi dans les secteurs de l’alimentation et des pharmacies, en plus de nombreux centres de distribution.

« Nos installations performantes nous permettront de doubler notre chiffre d’affaires en cinq ans », promet Jean Piuze, président d’Etalex.

Selon la direction, la démarche technologique d’Etalex lui aurait déjà permis de mieux se prémunir contre la pénurie de main-d’œuvre, en plus de lui fournir un avantage sur plusieurs concurrents, cela alors que le prix de l’acier, la principale matière première utilisée pour les systèmes d’étagères, atteint de nouveaux sommets.

Plus spécifiquement, des investissements totalisant près de 7 M$ permettront de moderniser les installations et de doubler la production de tablettes destinées aux marchés des quincailleries et autres types de commerces de détail. Ces investissements permettront également de déménager le site de production de treillis et grilles dans de nouvelles installations à Anjou, pour ainsi doubler la production de cette gamme de produits. Le nouveau site compte plus de 120 000 pi ca de superficie.

L’usine dédiée aux systèmes pour entrepôts et centres de distribution demeure à Saint-Bruno-de-Montarville, où des investissements de 9 M$ sont prévus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.