Enfin, un directeur général est nommé au Conseil québécois du commerce de détail

Stéphane Drouin a été annoncé ce matin comme directeur général du Conseil québécois du commerce de détail. Il entre en fonction le 8 avril. Jusqu’à cette date, il demeure directeur général du Centre québécois d’innovation en commerce (CQIC), récemment fondé à Laval.

Son prédécesseur, qui portait, lui, le titre de PDG, avait quitté à la mi-septembre 2019. Le milieu associatif et journalistique n’a toujours pas obtenu d’explications quant au départ précipité de Léopold Turgeon et sans préparation d’une relève de celui qui avait été à la tête du CQCD pendant sept ans.

« Chose certaine, estime Richard Darveau au nom de l’AQMAT, l’absence d’un dirigeant pendant plus de six mois n’a pas aidé l’organisme à remplir sa mission sur laquelle on se fiait, celle d’un interlocuteur du commerce de détail et de la distribution pour nos marchands. »

Issu d’une famille d’entrepreneurs en Beauce, Stéphane Drouin a grandi dans le milieu des PME et du commerce de détail. Il est diplômé en administration de l’Université Laval. En 1998, il fonde l’agence SVM, une firme spécialisée en stratégie de mise en marché et de marketing au point de vente pour les acteurs du commerce de détail.  SVM a réalisé des mandats pour plusieurs chaînes de détail québécoises, ainsi que des fabricants nationaux et internationaux.  M. Drouin crée une firme spécialisée en planification stratégique et en coaching pour PME et agit aussi à titre de coach-entraîneur à l’École d’entrepreneurship de Beauce.

Stéphane Drouin commence une nouvelle carrière le 8 avril. Le CQCD entend continuer de se positionner en « mode solutions » afin de contribuer aux réflexions, aux stratégies et aux décisions des gouvernements.

« Dans ce contexte exceptionnel auquel fait face le commerce de détail, c’est un privilège de travailler avec l’équipe passionnée du CQCD pour contribuer à traverser cette crise et à maximiser la relance qui va suivre pour la pérennité de l’ensemble de nos commerçants québécois. », a déclaré M. Drouin.

« Son expertise représente un atout majeur pour promouvoir et valoriser tout le secteur et son écosystème », peut-on lire dans le communiqué officiel.

Membre du CQCD, l’AQMAT félicite le nominé. « Il est qualifié pour le poste. Nous lui garantissons tout notre soutien, surtout si le rôle fédérateur des associations sectorielles comme la nôtre devient mieux joué », assure le président et chef de la direction de l’AQMAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *