Contribuons à inscrire le commerce de détail à l’agenda de la campagne électorale de tous les candidats

Depuis le 23 août, le Québec est officiellement en campagne électorale. Le commerce de détail doit être à l’agenda de tous les candidats en lice de toute couleur politique. Marchands, fabricants, bannières, vous avez tous un rôle à jouer dans cette campagne.

En effet, lorsque les marchands font de bonnes affaires, cela veut dire que les commandes en amont sont à la hauteur des attentes des fournisseurs et que les bannières auxquels ces commerces sont affiliés sont également heureuses. Or, nos quincailleries et centres de rénovation font face à bon nombre d’enjeux, dont les trois suivants, relevés avec raison par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) :

L’augmentation du salaire minimum et les récents changements aux normes du travail font augmenter les coûts de la main-d’œuvre en plus d’ajouter de nouvelles contraintes dans la gestion des horaires du personnel. La dernière augmentation du salaire minimum a été plus haute que prévu et les détaillants ont dû l’absorber alors que les budgets pour l’année en cours étaient déjà terminés. De même, la semaine de vacances additionnelle après trois ans et les journées de congé payé ajoutées aux normes du travail entraîneront des coûts additionnels dans une enveloppe salariale déjà difficilement compressible.

La pénurie de main-d’œuvre frappe aussi le commerce de détail. Alors que les détaillants rivalisent déjà afin de recruter et garder leur personnel, il deviendra de plus en plus difficile de le faire dans un contexte où il manque tout simplement de travailleurs.

Le commerce électronique prend de plus en plus d’importance et nos règles fiscales sont mal adaptées. Les détaillants en ligne hors Québec n’ont pas à percevoir la taxe de vente du Québec (TVQ) ni les frais environnementaux sur les produits touchés (écofrais), ce qui affecte la capacité des détaillants d’ici à demeurer concurrentiels.

À l’AQMAT, nous croyons important que des politiques gouvernementales aident les quincailleries et centres de rénovation à relever chacun de ces trois défis, notamment par l’instauration des mesures suivantes, lesquelles sont également défendues par le CCCD :

  • Adopter une politique afin de rendre prévisible toute hausse limitée du salaire minimum assortie de compensations de compensation fiscales ou autres pour aider à absorber les hausses des coûts de la main-d’œuvre engendrés également par les récents changements aux normes du travail.
  • Investir dans des programmes de formation spécifiques au commerce de détail.
  • Obliger les détaillants en ligne hors Québec à percevoir la taxe de vente du Québec (TVQ) et les frais environnementaux (écofrais) sur les produits touchés.

Comment pouvez-vous vous impliquer ?

Le commerce de détail est au cœur de chacun des quartiers, des villages et des communautés québécoises et nous avons une opportunité de faire en sorte que tous les candidats dans toutes les circonscriptions soient sensibilisés à l’importance de notre secteur et aux gestes qu’il peut poser s’il est élu.

De ces faits, faisons savoir aux futurs élus à quel point le commerce de détail est important au Québec en leur faisant parvenir cette lettre proposée par le CCCD.

Une autre action consiste à être présent au débat que l’AQMAT organise le vendredi matin 21 septembre au Manoir Richelieu dans le cadre de notre activité Réseautage & Gastronomie. Des candidats issus des quatre principaux partis politiques seront invités à faire part de leurs opinions et engagements eu égard aux préoccupations des commerçants en général, et de notre industrie en particulier.

Apprenez à connaître vos candidats locaux en visitant les sites internet des principaux partis :

Demandez une rencontre avec les candidats de votre circonscription afin de discuter des enjeux auxquels sont confrontés les détaillants d’ici.

Participez à des événements où seront présents les candidats. Il s’agit souvent d’une bonne occasion de faire leur connaissance et d’apprendre à les connaître.

Vous trouverez facilement les événements où les candidats seront présents en consultant leur site internet ou les réseaux sociaux (ils seront probablement tous présents sur Twitter, Facebook et Instagram).

Pour plus de détails sur l’offensive menée par le CCCD, visitez le microsite www.votezdetail.ca.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *