Le blog de Richard



L’habitation de retour au Conseil des ministres

Nous avons été entendus. C’est avec enthousiasme que l’AQMAT remercie le premier ministre du Québec, M. François Legault, pour avoir redonné à notre secteur d’activité sa place méritée à la table du Conseil des ministres en nommant Mme France-Élaine Duranceau, ministre responsable de l’Habitation. Ci-dessous, le message officiel de Richard Darveau, président de l’AQMAT.


Les feuilles vont tomber, les prix resteront stables

La fête du Travail et avec elle, la reprise des classes sonne la fin de la récréation… pour les travailleurs de la construction. Avec les chantiers de logements neufs qui vont commencer à sortir du sol aux fins de voir leur intérieur se finir pendant l’hiver, plusieurs indicateurs nous permettent de croire à un automne moins en montagnes russes. Au grand bonheur des marchands, de leurs bannières, des entrepreneurs et des consommateurs.


L’inflation altère notre (nouveau) rapport avec la maison

Nous essuyons plusieurs contrecoups de la pandémie. En revanche, des transformations durables sont notées dans notre manière de vivre, dans notre perception du bonheur. Si nous ne voyagerons plus autant et différemment, si nous choisissons avec plus de parcimonie nos aliments et nos loisirs, c’est notre rapport avec le travail et le transport qui s’est le plus modifié. Principalement parce que, pour une frange importante de la population active, le télétravail devient possible. Que dis-je, il devient recherché.


Que le passeport vaccinal ne brise pas notre belle solidarité

Le blogue de Richard

La peinture lève un peu, des craques commencent à apparaître. Une semaine après la demi-mesure imposant le passeport vaccinal à l’entrée des plus grandes quincailleries, l’opportunisme, telle la marmotte à partir de demain, pointe le nez. Beau dommage en perspective. Si le temps dehors se fait doux, la température monte hélas chez nous.


La piastre et la santé : une fausse opposition

La santé ne se résume pas à être vacciné.

La charte issue de la Conférence internationale pour la promotion de la santé — édictée dans la foulée des travaux de l’OMS concluant qu’on ne peut résumer le concept de santé à l’absence de maladie — énonce des aspects sociaux, économiques et environnementaux. Cet important document canadien affirme qu’afin de rester en bonne santé, « un groupe ou un individu doit pouvoir réaliser ses ambitions et satisfaire ses besoins et, d’autre part, évoluer avec le milieu ou s’adapter à celui-ci ».




Amers indiens et nous

Personnellement et l’organisme que je dirige, l’AQMAT, on ne peut assister en silence à l’avènement, aujourd’hui, de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.