Près d’un demi-million de dollars pour aider Polarmade et sa pelle pour toitures Snowpeller

Développement économique du Canada (DEC) ainsi que le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) ont procédé aujourd’hui à Québec à une activité conjointe afin d’annoncer les aides financières totalisant 470 860 $ octroyées à l’entreprise Les Produits Polarmade pour d’abord soutenir son démarrage, puis son expansion. C’est pour sa pelle pour toitures Snowpeeler que Polarmade bénéficie de ce support financier.

L’entreprise québécoise, finaliste du prix Innovation 2017 dans le cadre du Gala Reconnaissance de l’AQMAT, a reçu en 2017 une première vague de contributions des divers ordres de gouvernements afin de commercialiser le Snowpeeler, un outil novateur et abordable qui permet d’effectuer le déneigement des toitures comme celles des maisons, des garages, des cabanons et des abris d’auto trois fois plus rapidement qu’avec les produits traditionnels, tout en étant sécuritaire.

Vignette photo d’entête : M. Joël Lightbound, député fédéral de Louis-Hébert et représentant le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, l’honorable Navdeep Bains, ainsi que M. Sébastien Proulx, député de Jean Talon à l’Assemblée nationale du Québec et ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la Capitale-Nationale, étaient présents pour représenter leurs gouvernement respectif. Des représentants des ministères concernés, de la Ville de Québec et d’autres intervenants étaient également présents pour l’occasion. Ils entourent le président de Polarmade, Benoit Mercier.

Afin de pouvoir exploiter pleinement l’engouement créé par son produit sur les marchés canadiens et américains, l’entreprise a de nouveau bénéficié d’aides gouvernementales pour améliorer sa productivité et étendre ses activités de commercialisation. Ces projets représentent des investissements totaux de plus de 1,5 M $ et ont permis la création de 12 emplois bien rémunérés à Québec.

Les participants à la conférence de presse de ce matin ont eu droit à une visite des opérations de production de la Snowpeeler.

Le gouvernement du Canada a ainsi accordé deux contributions remboursables de 50 000 $ et de 130 000 $ en vertu du Programme de développement économique du Québec de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC).

Le gouvernement du Québec accorde pour sa part une aide financière totalisant 290 860 $ à l’entreprise pour la réalisation de son projet visant l’automatisation de sa production, la commercialisation de ses produits à l’international et la protection d’actifs en propriété intellectuelle. Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation attribue ainsi un prêt de 215 000 $ issu du programme ESSOR, une contribution financière non remboursable de 43 510 $ provenant du Programme Exportation (PEX) ainsi qu’un montant de 25 000 $ par l’entremise du programme Premier brevet. Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale verse quant à lui un montant de 7 350 $ par le biais de la mesure Concertation pour l’emploi et du Programme incitatif pour l’accueil de stagiaires.

« Le gouvernement du Canada mise sur la capacité d’innovation et la volonté d’expansion des entreprises pour appuyer la croissance économique du pays. En appuyant PolarMade, nous donnons un élan au développement de cette PME qui a fait de l’ingéniosité la pierre d’assise de son plan d’affaires. Je me réjouis de l’appui financier de DEC, qui permettra de réaliser les projets de cette jeune entreprise qui ne manque pas de vision », a indiqué Joël Lightbound, député de Louis-Hébert et secrétaire parlementaire du ministre des Finances.

Pour sa part, Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale‑Nationale, a précisé que « Dans une économie aussi ouverte que la nôtre, la croissance des exportations et l’innovation des entreprises revêtent un caractère crucial pour mener le Québec et la région de la Capitale‑Nationale vers la prospérité. En mettant en place cette stratégie de croissance, notamment sur les marchés internationaux, Les produits PolarMade participent activement à la vitalité économique de la région. C’est pourquoi notre gouvernement est heureux de s’associer à la réussite de cette entreprise dynamique. »

Benoit Mercier (à droite) avec les membres de l’équipe du personnel de Polarmade.

Une part de l’aide financière du gouvernement du Québec permettra à Polarmade d’obtenir du soutien pour la gestion et la formation de ses ressources humaines. La Stratégie nationale sur la main-d’œuvre 2018-2023 prévoit de nombreuses mesures en ce sens, rappelle le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le président de Polarmade, Benoit Mercier, s’est réjoui de cette annonce gouvernementale conjointe. « Grâce à l’appui de tous nos partenaires gouvernementaux, nous pourrons fournir nos produits plus rapidement sur le marché américain et ainsi poursuivre notre croissance. De plus, cela favorisera la création d’emplois bien rémunérés, qui sont directement attribuables à cette expansion et à la confiance dont les gouvernements du Canada et du Québec et la Ville de Québec font preuve à notre égard dans le cadre de ce projet « , a-t-il déclaré.

Aux yeux de Richard Darveau, président et chef de la direction de l’AQMAT, « les deux gouvernements ont compris que dans certains dossiers, manufacturer localement peut être payant pour tout le monde. Innover aussi peut être rentable. Et par-dessus tout, faire preuve de résilience rapporte toujours quand on a foi en soi et en son produit comme Benoit Mercier le démontre depuis son arrivée il y a à peine plus d’un an dans notre industrie ».

Pour la Ville de Québec, qui est partenaire de l’entreprise depuis ses débuts, « L’innovation, les exportations et le passage à l’industrie 4.0 constituent de véritables occasions de croissance pour les entreprises manufacturières québécoises. Ils représentent en effet des moyens d’accroître, de spécialiser ou de diversifier la production, de réaliser des économies d’échelle et d’aider nos entreprises à faire leur marque sur un marché mondial très compétitif. Les produits PolarMade ont bien saisi ces enjeux, et nous sommes fiers de les appuyer dans la réalisation de leurs démarches, qui assureront leur compétitivité au Québec comme sur les marchés étrangers.  C’est une fierté pour la Ville de Québec de soutenir PolarMade dans son envol, une entreprise novatrice et créatrice d’emplois « , a indiqué Rémy Normand, vice-président du comité exécutif et président de l’arrondissement de Sainte-Foy−Sillery−Cap-Rouge, représentant le maire Régis Labeaume.

__________________________

Quelques renseignements additionnels :

  • Le programme ESSOR vise à appuyer, dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable, les projets d’investissement réalisés au Québec.
  • Le PEX a pour objectifs de sensibiliser les entreprises québécoises au potentiel de croissance que représentent les exportations et, par la suite, de les soutenir dans la conquête et la diversification de marchés extérieurs.
  • Le programme Premier brevet vise à soutenir les PME québécoises qui entreprennent pour la première fois une démarche de protection de leur propriété intellectuelle en vue de sa commercialisation, notamment par l’entremise de brevets ou de dessins industriels.
  • La mesure Concertation pour l’emploi offre du soutien pour développer et mettre en application des stratégies permettant de résoudre des problématiques liées à la main-d’œuvre. Le Programme incitatif pour l’accueil de stagiaires permet quant à lui d’outiller les entreprises pour la formation et la supervision de stagiaires.

One comment on “Près d’un demi-million de dollars pour aider Polarmade et sa pelle pour toitures Snowpeller

  1. Aurore Olszanowski on

    Vous allez y gagner croissance et gain de productivité, félicitations !

    Avis à tous, si cette histoire vous inspire, vous pouvez utiliser notre outil gratuit de comparaison de la productivité de BDC et rapidement vous situer par rapport aux autres entreprises canadiennes de votre industrie : https://www.bdc.ca/fr/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/evaluation-entreprise/outil-comparaison-productivite-entreprises-canadiennes/pages/default.aspx

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *