Pour la fête des Pères, les bannières de quincaillerie jouent les cartes-cadeaux et les outils

Selon un sondage mené par le CQCD, un peu plus de 32 % des Québécois ont manifesté l’intention de souligner de manière spéciale la fête des Pères le 16 juin prochain. C’est un peu moins que les 36 % du même sondage en 2018. La plupart des bannières de quincaillerie ont leur approche promotionnelle pour l’occasion. On joue fort les cartes-cadeaux et les outils, de même que les BBQ et les autres produits populaires auprès des papas.

Justement, est-ce que cette période précédant le début de l’été et coïncidant avec la fête des Pères, où on se rend en masse dans les quincailleries et centres de rénovation pour réaliser les travaux d’aménagement des plates-bandes, du patio et de la terrasse, planifier les réparations sur la maison ou encore des travaux de peinture, par exemple, a une influence sur les ventes dans les magasins des diverses bannières ? Selon le sondage L’Observateur pour le CQCD, 12 % des répondants disaient vouloir offrir des outils à leur père cette année, une diminution de 1 % par rapport à 2018.

Chez Groupe BMR, explique Alexandra Thompson aux communications de l’entreprise, on ne tient pas de données spécifiques sur les effets de la Fête des pères sur les achats durant cette période, mais on propose une promotion spéciale chaque année principalement orientée vers le département des outils (25 % de rabais en 2019). Chez RONA, on joue un peu l’humour tout en misant sur des offres d’outils et de cartes-cadeaux.

Home Hardware proposait dans sa circulaire en ligne et imprimée  des réductions sur certains outils et d’autres items, en plus de jouer fort sur les médias sociaux, explique Mario Durocher, directeur des Opérations – Québec. Celui-ci ajoute que pour la première fois en 2019 on pourra mesurer les résultats des ventes pour cette période, alors qu’auparavant seuls les achats des magasins étaient considérés pour les évaluer.

Chez Home Depot, on proposait la semaine dernière de super cadeaux pour papa à l’enseigne du BBQ, entre autres. Et il en est ainsi pour les autres bannières.

Quelques exemples des promotions parues dans les circulaires et sur le Web pour la fête des Pères.

  

 

Le sondage L’Observateur pour le CQCD : les ventes en ligne augmentent en popularité

En parallèle aux achats faits en magasin, 31 % des consommateurs prévoient magasiner sur Internet, alors que 20 % disent vouloir y acheter leurs cadeaux. En 2018, seulement 14 % avaient manifesté une telle intention.

Toutefois, pour 51% des répondants, la fête des Pères sera soulignée par un repas en famille, une hausse notable par rapport à l’an dernier (42 %). Encore cette année, les cartes-cadeaux (32 %) tout comme le vin et autre alcool (31 %) constituent des cadeaux de choix offerts aux papas. À cette occasion les Québécois prévoient dépenser 58 $ en moyenne cette année.

« Ce sondage permet non seulement de dégager et faire ressortir les grandes tendances par rapport à la fête des Pères, mais d’apprécier encore plus finement comment évolue l’intérêt des consommateurs pour tel ou tel type de cadeaux », affirme Jacques Pelletier, président du conseil et chef de la direction de la firme L’Observateur.

Le sondage a été réalisé auprès d’un panel d’internautes de l’Observateur réunissant 1000 répondants entre le 3 et le 12 mai 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *