Nouvelles arrivantes courtisées par les Elles de la construction

Les Elles de la construction étaient très fières d’annoncer, le 4 octobre dernier, le lancement officiel de leur première cohorte constituée de 24 femmes formées à l’étranger au sein de leur programme de mentorat dans l’industrie de la construction.

Mise sur pied par les Elles de la construction grâce à l’appui financier du Secrétariat à la condition féminine, cette initiative poursuit trois objectifs principaux auprès de ces femmes ingénieures, architectes, professionnelles et entrepreneures :

– Briser leur isolement.
– Les intégrer dans l’industrie de la construction et les maintenir en emploi.
– Leur offrir un soutien et des encouragements.
– Développer des stratégies pour les aider à se développer dans leur savoir-être.

« Notre programme de mentorat va faciliter l’accès aux femmes issues de l’immigration et des minorités culturelles au sein d’un secteur d’activité prospère. Nos participantes vont contribuer, par leur talent et leur expertise, à soutenir la croissance des entrepreneurs et répondre à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. », rappelle Valérye Daviault, présidente des Elles de la construction et présidente de Construction Konexco inc.

Le programme d’une durée de 12 mois, propose également des ateliers de formation pour se familiariser avec la réalité de l’industrie de la construction au Québec, ainsi qu’un accompagnement en entreprise de 4 semaines suivi d’un encadrement à la recherche d’emploi.

Les inscriptions pour la seconde cohorte sont en cours et se poursuivront jusqu’au 19 novembre. Les candidates intéressées à participer au programme de mentorat peuvent manifester leur intérêt à projets@ellesdelaconstruction.com

 

Les Elles de la construction en quelques mots

Depuis que l’association s’est constituée en OBNL en 2013, les Elles de la construction sont devenues la référence pour les femmes en construction. Sa mission est de promouvoir la place des femmes dans l’industrie de la construction en favorisant leur intégration au marché du travail. Aujourd’hui, plus de 1 000 personnes, hommes et femmes, font partie du réseau des Elles de la construction. Par ailleurs, l’organisme est invité régulièrement par les médias et d’autres intervenants à prendre la parole pour défendre les intérêts des femmes en construction.

Pour en connaitre davantage sur les Elles de la construction : www.ellesdelaconstruction.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *