Nouvelle en vedette


blog

Le blogue de Richard: faire de l’argent se paiera à prix fort!

Le coronavirus bouscule tout et tous sur son passage et pire, on ne connaît pas encore la longueur de ce tunnel obscur.  

Notre marché n’a pas été épargné.  

Si les gains court-termes sont évidents, la crise pèsera dans la durée sur les épaules de nos marchandsde nos bannières et de leurs fournisseurs maintenant engagés dans une toute nouvelle réalité. 


Vacances

Votre infolettre (et son éditeur) de retour de vacances!

Avec le mois d’août revient votre infolettre quotidienne. Et son éditeur, Richard Darveau, est aussi de retour de vacances (de la Côte-Nord).
 
Par conséquent, tous les midis des jours de semaine, sauf lors de fériés, vous recommencez à recevoir à partir d’aujourd’hui les nouvelles qui touchent directement votre secteur d’activité.
 
Des suggestions d’articles, de reportages? Écrivez à information@aqmat.org




masque

La CNESST imposerait maintenant le masque chirurgical aux employés des commerces

La Presse canadienne aurait obtenu un document de la CNESST qui interdirait aux employés des commerces le port d’un masque fait uniquement de tissus afin de privilégier le N95.

Au nom des membres de l’AQMAT, Richard Darveau répond vertement : « Pourquoi deux poids et deux mesures: si les masques en tissus sont reconnus ok par la santé publique pour prendre l’autobus, pourquoi en serait-il autrement dans un commerce? »

Lire ici l’entrevue rediffusée dans plusieurs médias, dont La Presse+.

Nous osons croire qu’il y a erreur quelque part et allons demander immédiatement une clarification au gouvernement.

À suivre.



Dernière heure : Le masque en magasin sous toutes ses coutures : dix réponses à vos principales préoccupations

L’AQMAT, en alliance avec d’autres associations représentant les marchands, va continuer ses efforts pour faire reculer le gouvernement sur son intention d’imposer aux détaillants des amendes si des clients refusent le port du masque. Comme on dit, à chacun son métier : on ne s’attend pas à ce qu’un policier conseille la population sur le meilleur bois à utiliser pour une terrasse! En attendant, voici quelques réponses aux questions les plus urgentes que des membres nous ont adressées depuis l’infolettre diffusée hier.


Réaction à l’intention gouvernementale d’imputer les marchands pour le port du masque

La direction de l’AQMAT appuie sans réserve la volonté du gouvernement et salue chacun de ses membres qui prennent au sérieux la pandémie actuelle. Toutefois, le gouvernement du Québec vient d’envoyer dans la cour des détaillants la responsabilité de s’assurer que les clients portent un masque. Pire, la menace d’amendes plane non pas sur les clients, mais sur les marchands.



Ce fragile lien de confiance à rafistoler à cause des dommages pandémiques

Une dirigeante de centre de rénovation qui fait presque l’objet d’une mise en demeure, un directeur des ventes manufacturières forcé de négocier l’application de pénalités exigées de sa bannière, une enseigne de quincaillerie poursuivie pour perte de jouissance par un client. La cour est pleine de plaintes. Le coronavirus a exacerbé les tensions entre tout le monde. Chacun a le devoir de contribuer à calmer le jeu.