« Bien fait ici » brise la glace chez Patrick Morin

Malgré la glace noire qui sévissait, la tournée des directions de bannières par les dirigeants du programme Bien fait ici s’est amorcée mercredi à Joliette, chef-lieu du Groupe Patrick Morin, créé en 1960, à la tête de 21 succursales qui emploient autour de 1400 employés.

Sur la photo, deux des dirigeants de l’entreprise familiale, Colette et Denis Morin, respectivement directrice des opérations et président, posent fièrement devant le stand tout neuf de Bien fait ici / Well Made Here.

En qualité de président du conseil d’administration du nouvel organisme pancanadien Bien fait ici / Well Made Here, Richard Darveau a présenté pendant plus de 90 minutes la genèse du programme, les engagements de la douzaine de partenaires qui l’ont fondé, ses objectifs pour 2019 et au-delà.

Acheteurs, gérants de succursales, cadres du siège social, en tout, environ 30 professionnels et dirigeants de Patrick Morin ont été hautement attentifs à la présentation.

Des questions ont ponctué l’exposé et éclairé plusieurs zones d’ombres.

Parmi celles-ci, relevons une grande curiosité afin de comprendre pourquoi notre industrie avait tant tardé à se doter d’un tel programme alors que nos collègues de l’agroalimentaire jouissent des bienfaits de Aliments du Québec depuis plus d’une décade.

Réponse donnée par M. Darveau : « Le projet existait dans nos dossiers depuis aussi longtemps, mais l’alignement des planètes n’était pas au rendez-vous. Quand le puissant groupe Lowe’s a manifesté son intention de clairement épouser les couleurs du pays afin de s’y faire une place, l’idée a été dépoussiérée. Puis le mur progressif de protectionnisme qui s’est élevé depuis Obama, plus vivement encore avec l’arrivée au pouvoir du président Trump a réveillé chez nombre de manufacturiers d’ici le désir de se défendre en attaquant. »

« Encore fallait-il trouver la formule gagnante pour amener tous ces concurrents à œuvrer main dans la main », de poursuivre M. Darveau.

Le stand d’information Bien fait ici, remarquable par sa colonne géante, a quitté Joliette pour se préparer à attirer l’attention des visiteurs de plusieurs événements, dont les suivants : les 19-20-21 mars pour rencontrer les scieries au Montreal Wood Convention, le 28 mars au Centre d’exposition St-Hyacinthe pour un événement contracteurs avec La Coop fédérée et les 7, 8, 9 avril au Salon d’achats Home Hardware à St.Jacobs, Ontario

C’est la création d’un organisme à but non lucratif indépendant de l’AQMAT et voué au marketing pancanadien d’un programme d’achat local, copropriété de dix enseignes leaders du marché de la quincaillerie, qui aura finalement convaincu les habituels concurrents de travailler ensemble dans l’intérêt des clients, lesquels ont de plus en plus soif de connaître les produits faits ici.

Plusieurs autres points soulevés trouvent leurs réponses dans la Foire aux questions accessible ici : https://www.ici-here.ca/faq/

Trois des professionnelles associées au programme Bien fait ici accompagnaient son porte-parole : Isabelle Champagne, directrice communications et marketing, Audrey Dagenais, directrice, développement et services aux fournisseurs et Crystelle Cormier, directrice formation et animation.

Le conseil d’administration de Bien fait ici / Well Made Here tient une très stratégique réunion le 18 février à Brossard afin de décider des actions communes que poseront les bannières entre le 17 et le 28 avril, période envisagée pour organiser la toute première campagne de promotion grand public du nouveau programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *