Pourquoi l’AQMAT ne commente pas l’affaire Daoust dans la transaction RONA/Lowes ?

La question m’a été souvent posée depuis quelques jours par des membres surpris de mon silence face aux rebondissements dans l’affaire impliquant (ou non) le politique dans la décision de vente des actions que Investissement Québec possédait dans RONA préalablement à la vente de la bannière aux mains de Lowes.

Je vais donc vous dire pourquoi l’AQMAT ne commente pas.

Nous sommes une association d’affaires qui ne verse pas dans la politique.

Quand Lowes a déposé une première offre publique d’achat, celle-ci avait été qualifiée d’hostile, en ce sens qu’elle avait été faite sans l’accord de la société ciblée. Nous avions alors largement couvert et commenté l’affaire. En soutien à notre membre, RONA, attaquée, en quelque sorte.

La récidive est toute différente. Tant la haute direction que le conseil d’administration de RONA s’étaient montrés favorables à une acquisition éventuelle par la multinationale bleue. Même que certains observateurs avancent que c’est RONA qui aurait fait les premiers pas.

Peu importe qui a embrassé qui en premier, les deux parties étaient d’accord. Partant, il nous semble peu utile de remonter le temps pour vérifier si le gouvernement du Québec ou ses bras financiers (Investissement Québec, Caisse de dépôt et placement, etc.) avaient contribué à préparer ou non la mariée pour favoriser la transaction.

Je le répète : l’OPA qui a conduit à la vente de RONA était bienvenue. Dès lors, pourquoi l’AQMAT tenterait de protéger son membre (RONA) contre une action à laquelle elle a délibérément choisi de donner son concours ?

L’AQMAT va défendre bec et ongles ses membres. C’est dans notre ADN. Notre raison d’être est explicite à ce sujet. Permettez qu’on se la remémore.

L’Association a pour objet de :

  • Procurer à ses membres toute information émanant des milieux gouvernementaux, professionnels ou autres, qui peut être de quelque utilité dans leurs commerces ou activités.
  • Promouvoir tout ce qui est dans l’intérêt de ses membres par ses relations avec le public, les gouvernements, les médias et les associations.
  • Corriger et combattre tous les abus qui pourraient se présenter dans le commerce de la quincaillerie et des matériaux de construction.
  • Favoriser le contact entre fournisseurs et détaillants afin d’avoir une industrie et un commerce de la quincaillerie et des matériaux de construction ordonnés et dynamiques.

Quand il y a un feu quelque part, avisez-nous qu’on intervienne. À défaut, on ne va pas perdre son temps à en allumer des faux…

One comment on “Pourquoi l’AQMAT ne commente pas l’affaire Daoust dans la transaction RONA/Lowes ?

  1. robert on

    honte encore!!!
    Lowes va t’il faire comme Home Depot ? avec certain de leur fournisseur Canadien ?
    Ex… HD commande 100 boites, fournisseur envoie 100 boites. Reception recois 100 bte
    magasin a 100 bte, Payment 95 bte? charge back de HD 5 bte, Fournisseur telephone
    magasin, Magasin dit telephone Home Depot Atlanta. Fournisseur parle au 75 commis de
    HD Atlanta un apre l’autre, resultat founisseur Canadien paye pour 95 bte!
    Toute les commande envoye a Home Depot on des charge back!
    Its the American way!!!!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.