Uniboard investit 250 M$ dans son usine de Val-d’Or

Uniboard, producteur canadien de biocomposites et de surfaces décoratives destinés à une variété d’applications intérieures et extérieures, annonce un investissement de 250 millions de dollars dans la construction d’une nouvelle presse de panneaux de particules à la fine pointe de la technologie à son usine de Val-d’Or.

La nouvelle presse en continu sera dotée des toutes dernières technologies de pointe pour la production de panneaux de particules. Les travaux de construction débuteront à l’été 2022 et la mise en service de la nouvelle presse est prévue pour le début de 2025. Une fois les travaux achevés, l’usine emploiera environ 190 personnes.

« Cet investissement, qui constitue la troisième phase du plan d’investissement à Val-d’Or, confirme la position de chef de file d’Uniboard sur le marché nord-américain des produits de bois d’ingénierie ainsi que son engagement envers ses précieux clients et employés », a déclaré Lionel Dubrofsky, président du conseil d’administration d’Uniboard.

Lorsque les travaux seront terminés, plus de 350 millions de dollars auront été investis dans l’usine de Val-d’Or, dans le cadre d’un processus d’investissement en trois phases, ce qui en fera, selon la direction, l’usine de panneaux de particules la plus moderne en Amérique du Nord et permettra à Uniboard de se classer parmi les principaux producteurs intégrés de TFL, de panneaux de particules et de MDF.

« L’usine de Val-d’Or est réputée pour son utilisation de fibres d’épinette noire, faisant en sorte que ses panneaux de particules sont sans équivalent sur le marché nord-américain », soutient M. Dubrofsky.

« L’annonce représente une étape importante pour Uniboard et toute son équipe », a déclaré James Hogg, président et chef de la direction d’Uniboard. « Cet investissement, qui s’inscrit dans la continuité d’un succès qui dure depuis 45 ans à Val-d’Or, jouera un rôle important dans le renforcement des relations avec les clients actuels, dans le recrutement de nouveaux clients et dans le développement de nouveaux marchés et d’opportunités d’affaires. Il contribuera à élargir notre offre de produits et à accroître leur disponibilité, ce qui permettra à Uniboard de consolider sa position de fournisseur de choix », a déclaré M. Hogg.

En plus de disposer de la plus récente technologie de production de panneaux de particules, l’usine de Val-d’Or affichera un bilan carbone négatif grâce à la séquestration du carbone dans des produits durables et à une production à faible émission carbonique. En outre, Uniboard entrera sur le marché des panneaux minces, un biocomposite très en demande dans le marché nord-américain.

La position géographique de l’usine de Val-d’Or permet à Uniboard de desservir les principaux marchés du Québec, du Canada et des États-Unis, par camion et par train. En plus de sa capacité à produire des produits TFL à valeur ajoutée, l’usine de Val-d’Or tire également parti de son usine de résine Unires, située au même endroit, ce qui en fait l’un des sites de production les plus intégrés d’Amérique du Nord.

La direction d’Uniboard remercie les gouvernements du Québec et du Canada et leurs organismes, ainsi que la ville de Val-d’Or pour leur collaboration dans la réalisation de ce projet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.