Quand la machine peut soulager l’employé pour déterminer si un produit est considéré essentiel ou non

La pression est parfois forte entre un employé de quincaillerie et un client quand vient le moment de déterminer ce qui est essentiel ou non. L’étiquetage électronique peut réduire ce stress en affichant que le produit n’est pas essentiel.

Imaginons en effet la scène. Un client croit pouvoir acheter un produit. Il se présente à la caisse. C’est la machine qui lui indique que cet article ne peut être vendu. Le poids du refus est alors enlevé des épaules du caissier ou de la caissière. En tout cas, le risque d’un conflit entre un client et le personnel de la quincaillerie et toute confusion quant aux produits essentiels ou non sont tous deux considérablement réduits.

Une étiquette électronique est considérée comme neutre. Le client peut mieux être convaincu que les informations qui y sont présentées sont fiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *