Noël, prise 2

La direction des magasins Home Hardware a eu raison de rappeler l’AQMAT à l’ordre à la suite d’un récent article témoignant que les quincailleries et les centres de rénovation connaissaient en général un mauvais mois de décembre par rapport à l’ensemble du commerce de détail. Notre article intitulé « Les quincailleries, encore parents pauvres à Noël » dénonçait que trop peu de nos magasins se montrent créatifs quand arrivent les Fêtes.

La variable mix de produits avait été oblitérée de notre article. Plusieurs Home Hardware et c’est aussi vrai pour d’autres magasins de quartier affichent un mois de décembre tout à fait honorable. Jamais la cohue comme dans les boutiques d’électronique, de jeux ou dans les librairies, mais parfois, les ventes se classent dans les trois meilleurs mois de l’année.
 

Crédit : Rachel Levy

La réponse se trouve un peu dans la déco de la quincaillerie et une certaine ambiance créée pour Noël, mais surtout dans le fait que ces marchands ont choisi de tenir des produits que les consommateurs ont le goût d’offrir en cadeau.

 
Décembre pourrait être wow sur le plan des ventes en quincaillerie et servir la fidélisation qu’on recherche de la part des consommateurs en équilibrant un inventaire de cadeaux potentiels et un esprit festif.
 
Le meilleur exemple que j’ai trouvé est loin d’ici. Dans la ville de Boulder au Colorado, où, comme le titrait le site inc.com, cette quincaillerie accomplit ce que Amazon ne peut pas faire : un vrai Père Noël, un décor de rêve et un joueur de harpe dans les allées.
 

L’idée poursuivie chez McGuckin Hardware  consiste à se donner des airs de Disneyland. Ou de pub irlandais. En fait, de créer un décor fantaisiste selon l’humeur du propriétaire de 62 ans et celle qu’il devine chez sa clientèle.

 

Crédit : Rachel Levy

Tout a commencé fin octobre. Dix des employés du magasin de 5000 pi ca ont remisé barbecue, ventilateurs et tondeuses pour faire place à des casse-noisettes allemands et géants, des poupées russes et un set-up de la Nativité. Le personnel revêt des tenues de lutins.

Pour cet affilié à ACE, le chemin est tout tracé pour compétitionner Amazon : aller vers le réel pendant que l’autre se campe dans le virtuel.

La famille High qui possède McGuckin va jusqu’à encourager les artisans locaux en créant des ateliers de fabrication de “snow globes”, vous savez, ce genre de décorations kitch, mais toujours populaires, où des éléments bougent quand on leur tourne la tête à l’envers. Des échantillons de nourriture festive et locale sont offerts aux clients. Et une foule d’autres animations permettant de positionner un simple magasin de clous et de gypses en une destination divertissante, pertinente, unique, intégrée à sa communauté.

Crédit : Rachel Levy

Lecteurs et lectrices, n’hésitez pas à me faire parvenir des photos et des histoires de votre créativité en ce début des Fêtes, et nous en parlerons avec plaisir !

Que ces Fêtes soient non seulement réjouissantes, mais aussi sources de revenus ponctuels tout à fait les bienvenus !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *