« Quand on achète ici, c’est le Québec qui y gagne ! » – Pierre Fitzgibbon

À l’approche du temps des Fêtes, le gouvernement du Québec lance sa deuxième campagne « Achetons québécois » afin d’encourager la population et les entreprises québécoises à consommer localement. Sans toutefois n’offrir aucune précision ou paramètre, tous les achats des consommateurs pourront être considérés comme « québécois », à part ceux qu’ils feront en voyage…

Réalisée sur le thème « Au rythme du travail québécois » et sous la forme de publicités à la télévision et dans les réseaux sociaux, qui seront diffusées jusqu’au 17 décembre prochain, la campagne « Achetons québécois » a pour objectifs :

  • de sensibiliser la population à l’importance d’acheter des produits d’ici et d’encourager les producteurs du Québec ;
  • de rappeler les bénéfices socioéconomiques et environnementaux liés à la consommation de produits fabriqués au Québec ;
  • de susciter la fierté des Québécois à participer à un effort collectif en achetant localement.

Cependant, pour Richard Darveau, président de l’AQMAT, il est dommage qu’on ne définisse toujours pas ce qu’est un produit québécois. Il explique : « On continue de mettre dans le même panier tout achat fait dans un commerce ici, incluant les produits importés, avec le vrai “Made in Quebec”.

Tout en supportant l’intention du gouvernement à 100 milles à l’heure, le porte-parole est d’avis qu’une campagne réellement gagnante aurait discriminé positivement les commerces qui encouragent des approvisionnements locaux et aurait accordé un mérite particulier à l’achat de produits dont la transformation aurait été totalement ou majoritairement effectuée ici.

M. Darveau garde confiance dans le ministre Fitzgibbon qui lui a confié il y a deux ans que la démarche de promotion des achats locaux allait se raffiner.

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

 

« Acheter québécois, c’est la meilleure façon de soutenir nos talents et nos innovations et de contribuer à la réussite de nos entreprises dans l’ensemble des régions. Chaque dollar dépensé localement assure des emplois de qualité aux gens de chez nous. J’espère que la population québécoise aura une pensée pour les produits et les commerçants d’ici, non seulement à l’approche des Fêtes, mais aussi toute l’année ! »

Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie

 

« Derrière chaque produit québécois, il y a des entrepreneurs, des artisans, des producteurs et des travailleurs qui font la fierté du Québec. J’invite toute la population à privilégier l’achat local en se procurant davantage de biens d’ici. C’est comme ça que nous pourrons bâtir collectivement un Québec plus autonome, prospère et fier ! «

« Les entrepreneurs et les dirigeants d’entreprise doivent prendre le temps de calculer ce qu’il en coûte réellement de s’approvisionner à l’étranger. Plusieurs découvriront qu’ils ont tout avantage à choisir des fournisseurs de proximité et, pour les entreprises qui produisent à l’étranger, à rapatrier une partie de leurs activités au Québec. Investissement Québec soutient les entreprises qui veulent profiter des bénéfices de l’approvisionnement québécois et les accompagne dans leurs projets d’amélioration de la productivité. L’approvisionnement québécois est payant, stratégique et plus simple. »

 

« Ce sont trois PME sur dix qui affirment que l’augmentation de l’achat local a favorisé la survie de leur entreprise. La vague de solidarité québécoise en faveur des commerces de proximité est bien réelle et a fait évoluer les choses. Je nous invite à continuer à contribuer à la relance économique du Québec en choisissant les PME d’ici pour nos achats des Fêtes. »

François Vincent, vice-président (Québec) de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante

 

« Au Québec, le secteur du commerce de détail représente des ventes annuelles de plus de 130 milliards de dollars, regroupe plus de 43 000 entreprises et génère près de 500 000 emplois répartis dans toutes les régions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *